Mafé - Chakra racine

Hello les amis ! J'espère que vous allez bien. Moi ça va super !

En ce moment je profite des bienfaits de la nature qui nous offre tant à voir et ressentir... Et je travaille aussi sur le rééquilibrage de mes chakras afin de synthétiser et confirmer mon travail de développement personnel démarré il y a quelques années.


Vous aussi vous souhaitez rééquilibrer vos chakras ?


Je vous propose alors de vous pencher sur votre alimentation qui est une porte d'entrée idéale vers ce monde.

Et pour démarrer correctement, nous allons commencer par votre chakra racine. Il s'agit en effet du premier des sept chakras principaux de notre corps et il représente le point de départ de tout autre travail énergétique.


Mais quels aliments privilégier pour travailler sur votre chakra racine ?


Eh bien il n'y a pas un aliment particulier à privilégier mais toute une panoplie. Globalement, le chakra racine étant associé à la couleur rouge, je vous conseillerais comme la plupart des thérapeutes de choisir des aliments rouges. Toutefois, ayant une approche identitaire de mon développement personnel, je vous encourage également à privilégier des produits de la terre qui vous ramènent à vos origines.

En effet, le chakra racine est aussi associé à l'élément Terre, à la Tribu, à la Lignée. Il est donc important selon moi de vous connecter à vos origines pour respecter les besoins primitifs de votre chakra racine.


J'ai donc choisi le Mafé (plat traditionnel ouest africain) pour travailler sur mon chakra racine.


Pourquoi le Mafé ?


Etant afrodescendante originaire de la Guadeloupe, ce plat m'évoque le retour à mes origines car il utilise des légumes et des fruits racines que j'apprécie particulièrement (patates douces, carottes, beurre de cacahuètes) et des produits rouges (paprika, tomates).


A la fois nourrissant et plein de saveurs, ce plat est également plein d'énergies et de vibrations positives. Il est riche en protéines végétales, en fibres et en sucres lents qui permettent de se sentir rassasié, détendu, ancré.e, sûr.e de soi en assurant une digestion lente et un sommeil de qualité. De plus, sa couleur me rappelle la terre rouge de mes ancêtres d'Afrique de l'ouest. Idéal donc pour les afrodescendants en particulier et toute personne intéressée par le bien-être, les chakras, la naturopathie, l'ayurvéda...


Vous pouvez accompagner votre mafé de riz, de quinoa ou d'attiéké (semoule de manioc) qui se marient très bien avec la sauce du mafé. Je préfère l'attiéké qui renforce encore le lien à la terre puisqu'il s'agit d'une racine. Pour aller dans ce sens, vous pouvez accompagner votre recette de viande rouge. Pour une version vegan de la recette, je vous invite à supprimer les morceaux de boeuf.


Voici ma recette pour 2 à 4 personnes :


  • 1 grosse patate douce ou 1 petit butternut (privilégier la chaire orange et la peau rouge de la patate douce)

  • 3 grosses carottes (préférez les carottes oranges)

  • 1 steack de boeuf (à supprimer pour les vegan)

  • 1 grosse cuillère de beurre de cacahuètes

  • du concentré de tomates

  • de la purée de tomates

  • de la coriandre ciselée

  • 3 clous de girofle

  • 1 cuillère à soupe de paprika moulu

Je vous laisse doser à votre convenance.


Une fois les ingrédients réunis, vous n'avez qu'à faire mariner votre viande dans les épices et les mettre à revenir dans une poêle à feu moyen. Cuisez les légumes à part avec un peu d'eau et réservez l'eau de cuisson. Quand votre viande commence à dorer, ajouter le beurre de cacahuète, la purée et le concentré de tomates. Salez, poivrez, mélangez et le tour est joué !


Bonne dégustation et bon enracinement !


Marylis




12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout